Arbux

Site participatif intergénérationnel autour de l’écriture et de la créativité

Accueil > Apparence > Votre histoire 2

Votre histoire 2

2 juillet 2011, par Médiathèque du Forum

Elle refusa poliment d’appeler son époux. Pas si tendre, car tout retard aurait entraîné une dispute. Un électrochoc émotionnel la submergea à nouveau.
En bousculant Arthur, elle crut voir un revenant, son père. Deux jours plus tôt elle venait d’accompagner son héros dans sa dernière demeure. Arthur n’avait que l’apparence physique, juste une ressemblance que l’esprit construit lorsque l’espoir de revoir quelqu’un devient obsessionnel.
Alors, il renouvela sa proposition de prendre juste un verre à la terrasse d’un café pour lui remonter le moral. L’effet revigorant d’une Marie Brizard lui esquissa un léger sourire. Mais ses yeux se noyaient dans la nostalgie. Elle se libéra des souvenirs émouvants de son père et de son éternelle écharpe rouge comme les piments d’Espelette qui séchaient le long de la façade de leur maison du dernier été à Biarritz. Les éclats de rire du dernier anniversaire résonnaient encore sous la treille aux reflets du soleil couchant. Tant ses idées s’embrouillaient qu’elle ne pensait plus à son mari jaloux.
Pour briser le silence embarrassant, Arthur voulut lui faire une agréable surprise.
- Laissez moi deux minutes, j’habite juste à côté et je reviens.
Elle préféra le suivre. Dès l’ouverture de la porte, un mélange de senteurs, encens et cigarillos, embaumait ce vieil appartement d’un cossu immeuble haussmannien. Dans la pièce à vivre, le sofa recouvert d’un patchwork semblait plus confortable que son fauteuil club à Auteuil. Un poster jauni du Che était punaisé au mur entre deux étagères cintrées par le poids des livres de poche. La déco était moins cosy que sa bibliothèque où trônait le portrait du maréchal Berthier. Ce tableau entretenait un hypothétique lien de parenté
avec son mari.
Rassurant, Arthur lui tendit « Paroles » de Prévert.
- Tenez, c’est pour vous. A notre inoubliable rencontre au « Saint Amour » !
Elle sourit et le cala entre les légumes de son panier. Ainsi elle pourra
cuisiner les mots. Après avoir tenté de soulager les bobos d’une bobo, il la raccompagna à la station de taxis proche de la rue Oberkampf.

Isabelle & Daniel Breyton


Notre histoire (texte original)
De Notre histoire à Votre histoire
Votre histoire 1